tataki-zome-activite-enfant-nature-jouer-eco-print-waldorf-famille

Le Tataki Zome – A la découverte de 3 arts japonais avec les enfants (2/3)

Voici le second article de notre trilogie ” A la découverte de 3 arts japonais avec les enfants “.

Le Tataki Zome  – aussi appelé Hapa-Zome, Leaf pouding ou ecoprint – est un art ancestral japonais qui consiste à imprimer des tissus ou du papier en martelant des végétaux. Certains disent que les Indiens Cherokee utilisaient aussi cette technique.

 

En japonais “tataki” signifie marteler et “zome” teindre

 

Le Tataki-Zome est une activité facile à mettre en oeuvre avec les enfants. Les plus jeunes aiment frapper le tissu et sont souvent émerveillés par les couleurs qui apparaissent progressivement. Les plus grands pourront créer le tableau de leur choix en jouant sur le choix des végétaux et leur disposition.

 

Matériel :

 – un maillet en caoutchouc, un marteau en bois ou un galet pour marteler le tissu

 – des chutes de tissus naturels (idéalement en coton, lin)

 – des végétaux frais contenant des tanins

 – optionnel du sulfate de fer ou du sel d’alun + bassine (pour fixer l’impression si plus tard le tissu a besoin d’être lavé)

 

tataki-zome-activite-enfant-nature-eco-print-decouverte-jouer

 

Réalisation :

La première étape consiste à collecter différents végétaux (fleurs et plantes) ce qui donne l’occasion d’explorer la nature et d’identifier les végétaux.

Ensuite vous disposerez les fleurs et les plantes sur le tissu choisi puis vous le pliez en 2.

Une fois les végétaux recouverts par le tissu vous pouvez commencer à les marteler (marteau, maillet ou galet lisse).  – pas besoin de taper fort! –

Pour terminer vous ouvrez votre tissu et enlevez les “déchets”  en le secouant puis vous le mettez à sécher. C’est après le séchage que les résidus de plantes finiront de tomber. Inutile de frotter lorsque le tissu et les végétaux sont encore humides!
Si votre tissu n’est pas amené à être lavé, vous pouvez simplement fixer les couleurs au fer à repasser sans passer par l’étape ci dessous.

 

Fixation des couleurs optionnelle au sulfate de fer ou vinaigre :

Si vous souhaitez pouvoir laver le tissu teinté il sera nécessaire de fixer la coloration mais sachez que selon les végétaux utiliser la couleur sera modifiée et aura tendance à foncer ou griser.

Sulfate de Fer :

  • Préparer le mélange sulfate de fer en poudre (FeSO4) + eau en utilisant des gants : 1 cuillère à café de sulfate pour 1 litre d’eau.
  • Plonger le tissu dans le bain de trempage (gants indispensables), le laisser tremper 1 à 3 minutes selon l’effet souhaité. L’oxydation se poursuit à l’air libre.
  • Plus la feuille contient de tanins et plus l’impression est foncée
  • Plus on laisse tremper dans la solution de sulfate, plus la couleur est foncée
  • Rincer immédiatement le tissu sous l’eau claire et laver avec une lessive neutre

Vinaigre :

La fixation au vinaigre permet d’obtenir des teintes moins foncées (brun, beige).

  • Préparer un bain d’eau additionnée de vinaigre (0,2 l de vinaigre blanc pour un litre d’eau).
  • Plonger le tissu dans ce bain durant 15 à 30 minutes, en mettant des gants.
  • Rincer à l’eau douce puis laver avec une lessive neutre.

Ne pas utiliser la technique des bains de trempage pour les fleurs au risque de perdre les couleurs. 

Les bains de trempage ci-dessus vont faire fuser les couleurs. A défaut de résister au lavage, vous pouvez tout de même fixer vos impressions florales pour qu’elles résistent mieux à la lumière en repassant votre tissu avec un fer chaud sans vapeur.

Pour découvrir d’autres réalisations, vous pouvez consulter mon tableau pinterest 

N’hésitez pas à m’envoyer des photos de vos réalisations!

 

tataki-zome-activite-enfant-nature-jouer-eco-print-waldorf

1Commentaire

Poster un commentaire